De vivre en harmonie avec soi-même et les autres

l’ikigai

L’équivalent japonais de la niche…

L’ikigai signifie la raison d’être ET la joie de vivre, c’est ce qui fait sourire en se levant le matin.

Comment trouver son ikigai ?

En répondant à ces 4 questions :

  • Qu’est ce que j’aime ? Quelles sont mes passions ? Mes valeurs ? La question, si on prend le temps d’y répondre honnêtement est en fin de compte plus complexe qu’il n’y paraît. Replongez-vous en enfance, et repensez à ce qui vous animait très jeune, avant que l’on vous dise que c’est inutile ou impossible ! Ou pensez à des activités qui vous font vous sentir vivant, quand le temps passe sans s’en rendre compte.
  • Quels sont mes talents ? Mes dons ? Pour trouver vos talents, ce pour quoi vous êtes bon, observez ce que vous faites avec une grande facilité mais qui paraît complexe voir impossible aux autres. On a tendance à sous-estimer ou à ignorer nos talents tant ils semblent aller de soi.
  • De quoi le monde a-t-il besoin ? Partez de votre écosystème, puis ouvrez. Parfois (souvent) on est utile là où l’on est, là où l’on naît…
  • Qu’est ce qui peut me rapporter de l’argent ? Combler mes besoins ? Quand vous aimez faire quelque chose pour lequel vous avez du talent et dont l’écosystème a besoin, il est rarissime que cela ne soit pas rémunérateur, reste à trouver comment ! L’argent n’est pas une finalité et il existe d’autres façons de combler ses besoins.

L’ikigai est au croisement de ces 4 réponses.

Petit exemple pour vous aider à trouver le vôtre

 

Ma zone OO en permaculture

Se reconnecter à sa raison d’être pour donner du sens à sa vie, de la cohérence dans ses projets…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *