• De te nourrir

    se nourrir en conscience

    Aujourd’hui, pour se nourrir, on n’écoute plus les besoins de son corps. Il y a 2400 ans, Hippocrate disait « Que ton aliment soit ton médicament ». Nous sommes de plus en plus nombreux à redécouvrir la justesse de ce propos. Est-il raisonnable de laisser à des groupes industriels, forcément contraints à une logique de profit, le soin de décider ce que nous devons manger ? Les industriels de l’agroalimentaire sont-ils compétents pour remplacer l’alimentation naturelle, qui nous a nourris durant quatre millions d’années, par des aliments et des molécules de synthèses, dont les effets combinés et à long terme n’ont pas été testés ? Nous faisons tous le constat que les modes de…